Comment devenir dog sitter ?

Vous avez constaté au cours de ces dernières années que de plus en plus de foyers font appel aux services d’un pet sitter pour s’occuper de leurs animaux de compagnie lorsqu’ils partent en week-end ou en vacances. Comme vous aimez beaucoup les chiens, vous envisagez de faire du dog sitter votre profession ou l’exercer à temps partiel en complément de vos revenus. Alors, découvrez tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans ce métier.

Quelles sont les missions d’un dog sitting ?

Le dog sitter est la personne qui prend soin du chien pendant l’absence de son propriétaire. En quelque sorte, ce professionnel de garde de chiens remplace le maître pendant quelques jours ou semaines. Si vous souhaitez devenir dog sitter, gardez à l’esprit que ce métier demande beaucoup de sérieux et d’organisation. Les missions d’un dog sitter peuvent être nombreuses : donner à manger et à boire aux chiens, promener le ou les chiens, jouer avec eux, les soigner si nécessaire (par exemple, s’ils ont besoin de médicaments), nettoyer la litière, rester en compagnie du chien et lui donner de l’affection afin qu’il ne se sente pas délaissé par leur maître. Dans certains cas, ce professionnel de la garde de chiens à domicile peut arroser les plantes, entretenir la maison, relever le courrier, etc. Les missions de dog sitting peuvent être ponctuelles (quelques heures, quotidiennes ou s’étaler sur plusieurs jours par exemple en cas de vacances du propriétaire).

Quelles sont les qualités requises pour devenir dog sitter ?

Ceux qui souhaitent devenir dog sitter doivent bien entendu rassembler un certain nombre de qualités essentielles. En premier lieu, vous devez être à l’aise avec les animaux que vous gardez. Si vous êtes intimidé par les animaux domestiques, notamment les chiens, ce ne sera pas forcément un emploi pour vous. De plus, un bon dog sitter a l’habitude de garder des chiens. Par exemple, vous devez savoir comment les laver, les brosser, ou comment leur donner des médicaments. Gardez dans votre tête que vous êtes responsable de l’animal. Vous devez donc être prêt à toute situation. Un dog sitter ne pourra réussir que s’il est également à l’aise avec les propriétaires. Il faut les rassurer, mais aussi leur prouver vos compétences et votre sérieux. Cela demande une personnalité enjouée et agréable. Enfin, sachez que le dog sitter doit être bien organisé et sérieux. Vous devez être ponctuel, bien gérer votre emploi du temps et faire tout votre possible pour être disponible auprès de vos clients. Le manque de sérieux n’a pas sa place dans le dog sitting.

Quelles formations suivre pour exercer le métier de dog sitter ?

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent sur cette pratique, le métier de dog sitter est de plus en plus réglementé. Cette activité ne doit donc pas être prise à la légère. Avant de vous lancer dans ce métier, il est vivement conseillé de souscrire une assurance professionnelle (RC Professionnelle) et de garantir que vos locaux répondent aux normes sanitaires (si la garde se fait chez vous). Ensuite, il faut faire une déclaration d’activité à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) ou à la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) du département où elle exerce. Vous devez également avoir un Certificat de Capacité Animaux Domestiques certifiant de vos connaissances relatives aux besoins comportementaux, physiologiques et surtout biologiques, et à l’entretien des animaux domestiques. Ce certificat de réussite est obtenu grâce à l’obtention d’un diplôme, d’une certification professionnelle ou d’un titre qui prouve que vous avez les connaissances requises. Ce document est inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) et est répertorié à l’annexe II du décret du 7 Février 2016. L’attestation de réussite s’obtient également grâce à une formation spécifique conclue par la réussite d’une évaluation nationale, menée par un établissement habilité. Sachez que la plupart des dog sitter exercent en tant qu’indépendants. D’ailleurs, de nombreux dog sitter exercent ce métier pour gagner un revenu supplémentaire, mais ce n’est pas leur activité principale. Cependant, avec la hausse de la demande, des entreprises de pet sitting embauchent parfois plusieurs dog sitter.

Comment réussir une activité de dog sitting ?

Si vous souhaitez devenir dog sitter à temps plein, il y a quelques points à considérer avant de vous lancer. Tout d’abord, commencez par étudier l’offre et la demande à proximité de chez vous. Les dog sitter sont souvent confrontés à une rude concurrence. En plus d’un Certificat de Capacité Animaux Domestiques, pensez également à suivre des formations pour savoir comment s’occuper des chiens. De nombreux propriétaires recherchent des dog sitter qualifiés, surtout si leur animal est malade. Enfin, un bon moyen d’augmenter vos clients potentiels est de suivre des formations spécifiques pour les NAC (serpents, belettes, araignées, reptiles…), pour pouvoir répondre à toutes les éventuelles demandes.

Pourquoi faire recours aux services de pressing à domicile ?
Hôtel de charme mêlant un style classique et moderne : Un contraste harmonieux